Passer aux informations produits
1 de 1

GUILLOTINE MINIATURE

GUILLOTINE MINIATURE

Prix habituel €0,00 EUR
Prix habituel Prix soldé €0,00 EUR
Vente VENDU
Frais de livraison calculés à la caisse. Nos prix sont en euros, les prix convertis en dollars ou autres monnaies peuvent varier en fonction du cours .
ref: #RK00-296

Cette guillotine miniature en bois des îles est un objet remarquable, témoignant d'une époque révolue. Complète et en parfait état de fonctionnement, cette pièce unique suscite à la fois fascination et curiosité. Datant du début du 20e siècle, elle offre un aperçu captivant de l'ingéniosité artisanale de l'époque.

L'authenticité de cet objet est renforcée par une hypothèse intrigante : il pourrait bien s'agir du travail minutieux d'un bagnard. L'histoire complexe qui entoure ces objets fabriqués en détention ajoute une dimension supplémentaire à cette guillotine miniature. Les bagnards, souvent privés de liberté et de moyens, développaient des compétences artisanales impressionnantes pour créer des objets à la fois fonctionnels et esthétiques.

La minutie avec laquelle cette guillotine en bois a été conçue indique un savoir-faire remarquable, probablement acquis dans des circonstances difficiles. Chaque détail, soigneusement travaillé, reflète le talent de son créateur. Son état de marche parfait souligne l'attention portée à la précision lors de sa fabrication.

Cet objet représente non seulement une pièce de collection unique mais aussi une fenêtre sur le passé, révélant les compétences et les conditions de vie de ceux qui ont peut-être façonné cette guillotine miniature au sein des murs d'une prison. Son caractère historique et sa construction méticuleuse en font un artefact captivant, invitant à la réflexion sur les aspects souvent méconnus de l'histoire du début du 20e siècle.

EPOQUE : début du 20eme siecle
DIMENSION : 31cm X 20cm
SIZE : 12,2" X 7,9"

Plus de 100 000 individus ont été condamnés à l'exil pénitentiaire, où ils ont dû endurer des conditions particulièrement difficiles. Parmi eux, seule une infime minorité a laissé un héritage artistique et artisanal, témoignant ainsi de leur existence au sein des abîmes qu'était le bagne.
Les prisonniers, confrontés à un environnement hostile, ont fait preuve d'une ingéniosité exceptionnelle en exploitant les ressources naturelles à leur disposition ainsi que les matériaux délaissés par les chantiers où ils étaient astreints au labeur. Dans cet univers dégradant, ils ont réussi à transcender leur réalité en sculptant des noix de coco, en gravant des coquillages, en réalisant des marqueteries de paille, en confectionnant de petites guillotines, ou encore en se livrant à la peinture.
Ces créations artistiques et artisanales représentent des fragments précieux de leurs vies englouties dans l'ombre du bagne, offrant ainsi une lueur d'humanité au milieu des ténèbres de leur existence carcérale. Elles témoignent non seulement de la résilience des individus face à l'adversité, mais également de la capacité de l'esprit humain à s'épanouir même dans les conditions les plus dégradantes.

Afficher tous les détails