L'encensoir-RELICS

L'encensoir

L'encensoir est un récipient utilisé dans la liturgie chrétienne pour brûler l'encens aromatique répandu sur des charbons allumés. Les encensoirs en terre cuite ou en métal étaient largement utilisés en Égypte, dans les anciennes civilisations du Moyen-Orient, y compris la juive, et dans le monde classique. Parce qu'ils étaient principalement destinés au culte religieux, et surtout aux rites funéraires, ils ont souvent fait l'objet d'un effort artistique. Les formes étaient variées. On connaît à la fois un bol ouvert avec une poignée ou des chaînes pour le porter et un réceptacle fermé avec des ouvertures permettant à la fumée de s'échapper.

Les premières traces de l'utilisation de l'encensoir par les chrétiens remontent au IVe siècle, lorsque l'empereur romain Constantin en aurait fait don à l'église de San Giovanni in Laterano (Saint-Jean de Latran) à Rome. Ils n'étaient toutefois destinés qu'à parfumer l'église. La première utilisation strictement liturgique en Occident remonte au VIIe siècle, lorsque les étrilles étaient utilisées dans des gestes rituels d'honneur pour l'évêque et le livre des Évangiles. Au cours des siècles, l'encensoir chrétien a pris diverses formes artistiques, souvent très ornementées. Qu'il soit ouvert ou fermé, il est généralement porté au moyen de trois ou quatre chaînes attachées à un anneau central. Dans les liturgies orientales, l'encensoir joue un rôle beaucoup plus important que dans celles de l'Occident.

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.